« En Suisse, on parle plus de la notion de spécisme qu’en France »

Connue pour ses vidéos chocs dénonçant le traitement réservé aux animaux d’élevage, l’Association française « L214 éthique et animaux » était présente à Genève le 25 août pour la Journée Mondiale pour la fin du spécisme.

Une pensée sur “« En Suisse, on parle plus de la notion de spécisme qu’en France »

  • août 29, 2018 à 9:40
    Permalink

    C’est vrai que la Suisse semble plus rationnelle que la France, où les gens sont prêts à utiliser n’importe quel argument pour défendre leur bout de viande (cri de la carotte, modèle éthique des lions ou néandertaliens, focus sur les 3 animaux élevés chez papi…).

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *